Français | English
Carrefour jeunesse-emploi Lapinière Services Projets Qui sommes-nous Nouvelles Offres d'emplois Nous joindre
   Nouvelles
Nouvelles
Articles
Témoignages
Emplois
29 Octobre 2018
Groupe Touchette
COMMISSIONNAIRE


29 Octobre 2018
Groupe Touchette
MANUTENTIONNAIRE


Liste complte

Services

Andrée-Anne Meloche-Moreau
L'UNIVERSITÉ SANS PASSER PAR LE CÉGEP, VRAIMENT ?

Si vous ne le saviez pas déjà, au Québec, il est possible d’accéder à un programme universitaire sans avoir de diplôme collégial. Mais attention, plusieurs aspects sont à évaluer avant de décider de faire sa demande.

Critères de base pour l’admission à titre de candidat adulte


Lorsque vous ne possédez pas de diplôme collégial, il est possible de soumettre une demande d’admission sous la base de l’expérience ou à titre de candidat adulte. Dans la plupart des universités du Québec, les critères d’admission d’un candidat adulte sont d’être âgé de 21 ans et plus, sauf pour l’université McGill qui exige d’avoir 23 ans au moment de la demande, ainsi que d’avoir complété son diplôme d’études secondaires. Certaines universités, comme par exemple l’Université Laval, accepteront également les candidats qui ont l’attestation d’équivalence de niveau secondaire (AENS)*.

Comment cela fonctionne ?


Tout d’abord, il faut sélectionner un programme qui vous intéresse et par la suite vérifier si ce dernier permet les admissions à titre de candidats adultes. Ce ne sont pas tous les programmes qui permettent ce type d’admission.

Certains programmes exigeront de l’expérience de travail dans le domaine ou dans un domaine connexe. Dans cette éventualité, en plus de son curriculum vitae, le candidat doit fournir des attestations d’emploi comprenant le nom de l’entreprise, une description de l’entreprise, le titre et les tâches exécutées ainsi que la durée de l’emploi, le statut et le nombre d’heures travaillées par semaine. Pour s’assurer que ces dernières sont officielles, elles doivent être rédigées sur une feuille avec l’en-tête de l’entreprise et signées par l’employeur. Finalement, pour toutes les demandes, il est fortement recommandé de rédiger une lettre de motivation pour exprimer vos motifs à étudier à l’université ainsi que vos expériences et connaissances pertinentes.

Une fois la demande complétée, une étude du dossier est enclenchée. Certaines universités peuvent exiger de passer des tests permettant d’évaluer les connaissances du candidat et juger si celles-ci sont suffisantes pour accéder à l’université. Dans le cas contraire, une non-admission peut être possible.

Cours d’appoints souvent nécessaires


L’admission à la majorité des programmes nécessitera de suivre des cours d’appoints avant d’être admis officiellement dans le programme désiré. Voici quelques exemples proposés par les universités.

L’Université de Montréal propose un programme d’une année préparatoire (24 crédits) qui permet de clarifier son projet en découvrant et acquérant des compétences dans des domaines diversifiés. Une fois cette année complétée, le candidat peut accéder à la plupart des programmes.

L’Université McGill exige obligatoirement au candidat de suivre des cours préalables pour faire une demande d’admission dans un programme. Ainsi selon le programme choisi, le nombre de cours à suivre est indiqué et un résultat de réussite minimal est exigé.

Informations à retenir


La réponse est oui! Il est possible d’aller à l’université sans avoir de diplôme collégial. Toutefois, il est important de considérer quelques années supplémentaires, pour compléter des cours préparatoires, avant de débuter le programme désiré.

Comme vous le constatez, chaque université possède des critères différents pour évaluer l’admissibilité d’un candidat adulte, alors il est essentiel de lire attentivement ces critères. Ceci permettra de bien vous préparer ainsi que de gérer réalistement la durée quant à l’atteinte de votre objectif académique.

Andrée-Anne Meloche-Moreau

Conseillère d’orientation

* Pour obtenir l’Attestation d’équivalence de niveau secondaire, l’adulte doit réussir le test d’équivalence de niveau de secondaire (TENS) qui évalue les connaissances générales de niveau du secondaire 5.
   

Les services offerts par le CJE La Pinière sont rendus possibles grâce à la participation financière d'Emploi-Québec

CJE
 
Accueil Services Projets Qui sommes-nous Nouvelles Offres d'emploi Nous joindre